Current track

Title

Artist

Current show

non stop music

00:00 06:00

Current show

non stop music

00:00 06:00


AMERICAN CRIME STORY revisite l’affaire O.J. SIMPSON

Written by on 13 novembre 2020

Elle n’est certes pas récente, mais je vous invite à voir ou revoir l’excellente série American Crime Story : the people v. O.J. Simpson.

American Crime Story est une série qui a la particularité de retranscrire le plus fidèlement possible, dans chaque saison, une affaire criminelle qui a marqué les esprits et qui a impliqué des personnalités. 
La première saison est consacrée à l’affaire O.J. Simpson, la seconde à l’assassinat de Gianni Versace et la troisième, prévue en 2021 s’arrêtera sur l’affaire Lewinski. 
Chaque saison voit son lot de stars. Dans la première, celle qui nous intéresse, Cuba Gooding Jr. Incarne O.J., John Travolta est Robert Shapiro son principal avocat et David Schwimmer, le Ross de Friends, joue Robert Kardashian Senior, l’un des amis proche de Simpson.

L’histoire, pour celles et ceux qui ne le connaîtrait pas, nous ramène en 1994. O. J. Simpson, joueur de football américain extrêmement populaire, est accusé du double homicide de son ex-femme Nicole Brown Simpson et de son compagnon Ronald Goldman. 
Dans le procès, très médiatisé, deux équipes vont s’affronter. Il y a la procureure Marcia Clark, qui est persuadée de la culpabilité de la célébrité. Et une équipe d’avocats menée par Johnnie Cochran et Robert Shapiro, secondée par l’ami d’O. J., Robert Kardashian, qui n’est nul autre que le père de la fratrie Kardashian. Leur ligne d’attaque est de faire de ce procès une affaire de racisme et de conspiration.

L’affaire O.J. Simpson avait fait grand bruit dans les années 90 avec notamment la course-poursuite entre sa voiture et les forces de l’ordre qui avait été diffusée sur les écrans du monde entier. Le récit de la série American Crime Story, se base sur le livre de Jeffrey Toobin, The Run of His Life: The People v. O. J. Simpson et nous plonge dans une histoire rocambolesque qui fait partie, au même titre que l’affaire Lewinski, des événements marquant de la décennie.
Cela nous permet aussi de découvrir les débuts médiatiques de la famille Kardashian, puisque le père, Robert, était un ami proche d’O.J. et la mère, Kris Jenner, la meilleure amie de Nicole.

L’interprétation des acteurs est bluffante, Cuba Gooding Jr est très bon dans le rôle du footballeur tout comme John Travolta, méconnaissable ou encore Cheryl Ladd, ancienne drôle de dame, qui joue Linell Shapiro. Les clins d’œil aux années 90 sont nombreux, les références aussi et cela nous ramène à une époque où internet en était à ses balbutiements, tout comme les autres technologies du reste et où l’Amérique rythmait les journaux télévisés.

American Crime Story : the people v. O.J. Simpson avec Cuba Gooding Jr., John Travolta, David Schwimmer, Sterling K. Brown et Sarah Paulson à voir, notamment sur Netflix.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

code